de Montmartre


...SOULIGNE LA FINALITE
DE NOTRE VOCATION DECOULANT DE NOTRE ORIGINE.

 
HISTOIRE : Adèle GARNIER s'intéresse au mouvement spirituel qui a fait naître la Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre édifiée en réparation de tous les désordres nationaux.  En 1874, elle a l'intuition de lier  l'adoration du Saint-Sacrement au culte  du  Sacré-Cœur,  avec  une  exposition  de  jour et de  nuit,  et  forme le dessein  de créer  une  communauté  de religieuses consacrées à l'adoration et à la réparation pour soutenir le rayonnement visible et invisible de la Basilique.

C'est ainsi que le 4 mars 1898 naît notre congrégation. En 1901. par suite de la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat, les sœurs s'exilent en Angleterre. De là elles s'installent en Belgique, puis dans le nord de la France, avec le désir incessant de revenir à Montmartre ce qui se réalisera en 1961. Nous vivons donc notre mission de prière et d'accueil à la Basilique du Sacré-Cœur, et à partir de 1970, nous fondons plusieurs Prieurés : Marienthal en Alsace. Béthanie dans les Yvelines. Laghet dans les Alpes-Maritimes.

En 1984-1987, nous revenons à notre lieu de fondation, cité du Sacré-Cœur, Maison-Mère et Noviciat, Maison d'accueil : Prieuré St-Benoît-Ste Scholastique.
De 1992 à 1994, nous fondons les Prieurés Notre-Dame des Victoires à Paris et Marie-Joseph à Ars. Puis avec le début du IIIe millénaire : Saint Martin à Tours et Notre Dame du Laus dans le diocèse de Gap.

En 1998 nous célébrons le centenaire de notre Congrégation à la Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre :